Cegeka offre la flexibilité d'un petit acteur, avec le professionnalisme d'un grand. Kris Geysels - Administrateur , AviaPartner

En 2011, AviaPartner a décidé d'étoffer son contrat d'externalisation avec Cegeka. L'infrastructure informatique centrale a été transférée au prestataire de services, qui offre également un support de première et de seconde ligne pour tous les logiciels avec lesquels AviaPartner travaille. Toon Martens, CIO d'AviaPartner : “ « AviaPartner récupère son courrier électronique depuis le nuage public, et pour ce qui concerne nos progiciels et logiciels sur mesure, nous avons un nuage privé chez Cegeka. » 

 

Externalisation de la gestion de l'aviation

L'externalisation informatique n'est pas une tâche aisée dans le secteur aéroportuaire, en raison de l'importance de l'informatique en temps réel. Lorsque le check-in est à l'arrêt, une longue queue de passagers se crée rapidement. En outre, l'infrastructure doit pouvoir supporter un usage variable, avec des pics plus intenses.

Le nouveau centre de traitement de données à haute densité de Cegeka a cette capacité. Malgré la complexité du paysage applicatif, Cegeka garantit une pleine disponibilité des systèmes. Cegeka assure une surveillance proactive, et l'équipe de seconde ligne est en standby permanent.

 

Une infrastructure partagée réduit les coûts

Dans le centre de traitement des données de Cegeka, AviaPartner fait une plus grande utilisation de l'infrastructure partagée (ou ‘shared’). L'infrastructure se développe au même rythme que les activités commerciales d'Aviapartner, et grâce aux services d'externalisation et de nuage, la facture informatique est basée sur l'utilisation effective des services. Les modèles de tarification sont variables, les frais informatiques sont transparents et prévisibles.

Après une précédente migration du centre de traitement des données, AviaPartner avait donc retenu sa leçon. Lors de la transition des systèmes, il y avait eu alors, d'importantes interruptions d'activité. Cette fois-ci, l'équipe de transition avait prévu une préparation solide, et gardait des scénarios alternatifs en arrière-plan, en cas de besoin. « La transition s'est très bien passée, et toute l'équipe mérite un grand   bravo ! »

 

Le nouveau modèle informatique assure une plus grande maniabilité

La nouvelle convention avec Cegeka est maintenant plus transparente, et également plus souple. « On exige de l'informatique qu'elle soit agile", déclare Martens. « L'industrie du transport aérien est volatile. Les volumes de passagers et de fret varient, et la concurrence est forte. »

« En règle générale, une crise affecte toujours d'abord le secteur de l'aviation. L'informatique doit donc également pouvoir répondre rapidement aux besoins changeants. Et nous devons pouvoir déployer très rapidement nos applications, lors d'une acquisition ou de la mise en place d'activités dans un nouvel aéroport. Grâce à l'externalisation de notre informatique, nous pouvons réaliser plus rapidement nos ambitions de croissance. »